LIFASR2 Introduction réseaux et web : TP5

Initiation aux réseaux, première séance

Ce document est soumis au Copyright © présent sur cette page.

Tous les TP se font en environnement Unix.

Vous devez redémarrer votre machine de la salle de TP sous Unix si elle est sous Windows.

Objectifs du TP

L'objectif est de vous faire découvrir le fonctionnement d'Internet en l'illustrant par les échanges ayant lieu dans le réseau quand un client Web demande un document à un serveur Web. L'objectif de cette première séance est de mettre en place une architecture réseau capable d'illustrer de tels échanges. Vous devrez :

La figure ci-dessous représente l'architecture que vous allez mettre en place en indiquant l'adresse IP de chaque interface réseau.


Topologie à réaliser
Préambule

Pour faire ce TP, vous allez utiliser l'émulateur réseau gns3. Ce logiciel n'est disponible que dans les salles TP du bâtiment Nautibus. Vous ne pourrez donc pas faire le TP chez vous ou dans les autres salles informatiques du campus.

Pour commencer, téléchargez l'archive suivante (cliquez sur ce lien), enregistrez le fichier en cliquant sur Ok, ouvrez un terminal et tapez les commandes suivantes : cd ~/Téléchargements ou cd ~/Downloads puis tar zxvf GNS3.tar.gz; cd GNS3 puis bash lifasr2_tp5.sh
Votre environnement de travail pour le TP est maintenant opérationnel.

La plupart des questions posées dans les sujets de TP sont suivies d'une Aide.
Avant de faire une question, il faut lire l'Aide qui suit la question.

Important : tout au long du TP, notez dans un fichier toutes les commandes que vous tapez sur chaque machine et routeur. Ainsi, si vous perdez la configuration des équipements, il vous suffira de recopier les commandes dans les bons terminaux pour restaurer votre configuration. A la prochaine séance de TP, il vous faudra remettre en place la configuration faite lors de ce TP en un minimum de temps.

Mise en place des équipements réseaux

gns3 va vous permettre de réaliser la topologie réseau souhaitée comme le montre la figure ci-dessus. La topologie comprend un client Web appelé CLIENT, un serveur Web appelé SERVEUR, le serveur DNS du FAI du client Web appelé DNS, un premier routeur qui est la box appelé Box et deux routeurs de FAI appelés FAI_CLIENT et FAI_SERVEUR. La fenêtre principale de gns3 permet, en quelques instants, d'émuler intuitivement les quelques équipements mentionnés précédemment.

Question

Ouvrez gns3 en cliquant sur le menu Applications en haut à gauche puis Lancer le programme... et tapez gns3. Créez un nouveau projet nommé TP5 dans le champ Name visible sur l'image ci-dessous. Avant de fermer gns3 vous pourrez sauvegarder votre projet. Lors de la prochaine séance, vous pourrez ré-ouvrir votre projet pour recharger votre configuration.

Le volet à gauche de l'interface est le menu des équipements. Il liste l'ensemble du matériel à votre disposition. A l'aide d'un glisser-déposer d'un équipement vers l'espace vide au milieu, vous créez une instance de cet équipement.

Question

Mettez en place tous les équipements conformément au schéma de la topologie à mettre en place présenté en introduction : un client Web appelé CLIENT, un serveur Web appelé SERVEUR, le serveur DNS du FAI du client Web appelé DNS, un premier routeur qui est la box appelé Box et deux routeurs de FAI appelés FAI_CLIENT et FAI_SERVEUR.

Question

Renommez chaque équipement comme indiqué sur le schéma.

Aide

A partir du volet gauche, cliquez sur l'icône pour développer la liste des équipements terminaux. Faites un glisser-déposer de Client-ou-Serveur vers l'espace de droite pour ajouter une machine cliente ou serveur. Cet élément contient l'image d'un ordinateur sous Linux (distribution Ubuntu).

A partir du volet gauche, cliquez sur l'icône pour développer la liste des routeurs. Faites glisser un exemplaire de celui disponible pour ajouter un routeur dans la topologie.

Pour renommer un appareil, double-cliquez sur son nom.

Accès aux équipements
Dans cette section, vous allez voir comment accéder à un équipement.
Question
Démarrez tous les équipements en cliquant sur le bouton PLAY .
Aide

Soyez patient(e), le démarrage des machines peut être long.

Trois fenêtres s'ouvrent. Ce sont les écrans des clients ou serveurs Linux. Vous pouvez identifier les machines grâce au nom de leur fenêtre.

Accès à un terminal sur les machines
Question
Une fois la machine démarrée, allez sur le bureau de la machine virtuelle et ouvrez un terminal en cliquant sur l'icone correspondante. Toutes les commandes Linux usuelles fonctionneront. Pour pouvoir faire des copier-coller depuis/vers le terminal de la machine virtuelle, cherchez dans le menu de la fenêtre de chaque machine virtuelle l'item Presse-papier partagé et cochez bidirectionnel.
Question

Testez les commandes pwd, ls, et id dans le terminal ouvert et répondez aux questions suivantes : Quel est le répertoire courant ? Quel est son contenu ? Quel est l'identifiant de l'utilisateur ?

Question

Pour faire ce TP, vous aurez besoin d'avoir les droits d'administrateur sur la machine. Pour cela, tapez la commande sudo su dans le terminal de chaque machine. Le mot de passe est lifasr2.

Quel est le nouvel identifiant de l'utilisateur ?

Accès à un terminal sur les routeurs

Les routeurs que vous utilisez n'ont pas le système Linux mais un système dédié appelé Cisco IOS. Les terminaux partagent certaines commandes et fonctionnalités avec les terminaux UNIX comme par exemple l'auto-complétion avec la touche Tab, les flèches directionnelles pour se déplacer dans l'historique des commandes... En revanche, vous allez voir que la configuration d'une carte réseau ou d'une table de routage ne se fait pas de la même manière sur un routeur ou sur une machine Linux (cliente ou serveur).

Question

Ouvrez le terminal du routeur Box en double-cliquant sur l'équipement. Dans le terminal du routeur, tapez no puis Entrée pour démarrer le routeur. A l'invite Router>, tapez enable pour passer en mode d'administration du routeur. A l'invite Router#, tapez conf t pour passer en mode configuration du routeur. A l'invite Router(config)#, tapez hostname Box pour changer le nom du routeur et passer à l'invite Box(config)#

Procédez de même pour changer le nom des deux autres routeurs.

Question

Tapez exit pour revenir dans le mode enable. Affichez la configuration courante du routeur à l'aide de la commande show running-config Ici, seront stockées toutes les configurations que vous effectuerez pendant le TP. Vous pouvez faire défiler avec Entrée, et quitter cet affichage avec Ctrl-C.

Pour sauvegarder vos configurations d'un routeur, il faudra penser à faire copy running-config startup-config sur chaque routeur avant de quitter gns3.

Question

Affichez l'état des cartes réseaux du routeur à l'aide de la commande show ip interface brief. Dans la colonne "Interface", se trouve la liste des cartes réseaux. FastEthernet désigne une carte Ethernet, Serial est utilisée pour connecter deux reouteurs entre eux.

Question

Combien comptez-vous de cartes réseaux ? Les interfaces ont-elles une adresse IP par défaut ? Sont-elles activées (colonne Status) ?

Création des liens entre les équipements

Vous allez maintenant créer les liens (câbles Ethernet ou Serial) qui relient les équipements entre eux. Les liens Serial sont utilisés pour relier deux routeurs entre eux alors que les liens Ethernet sont utilisés pour relier une machine à un routeur.

Question

Cliquez sur la dernière icone du volet gauche permet de basculer en "Mode Lien". Dans ce mode, cliquez sur la machine CLIENT, sélectionnez l'interface Ethernet0, puis cliquez sur la Box, et sélectionnez l'interface FastEthernet0/0. Le client Web et Box sont à présent reliés par un câble Ethernet.

Question

Reliez tous les équipements selon le schéma suivant :

 CLIENT(eth0) -> Box(FastEthernet0/0) (fait à la question précédente !)
 Box(Serial1/0) -> FAI_Client(Serial1/1)
 FAI_Client(Serial1/0) -> FAI_Serveur(Serial1/0)
 DNS(eth0) -> FAI_Client(FastEthernet0/0)
 SERVEUR(eth0) -> FAI_Serveur(FastEthernet0/0)
            

Question

Ouvrez le terminal de la Box et tapez show ip interface brief pour afficher la configuration des cartes réseaux. Est-ce que la création des liens a modifié la configuration des cartes réseaux ? Sont-elles actives ?

Question

Quittez le mode Lien en recliquant sur .

Configuration des cartes réseaux des équipements

Pour permettre aux équipements de communiquer, il faut attribuer une adresse IP à chaque carte réseau. Les machines utilisent une seule carte réseau mais les routeurs en utilisent plusieurs. Pour répondre aux questions ci-dessous, aidez-vous du schéma du réseau présenté au début du sujet.

Question

Pour chaque équipement (machine ou routeur), indiquez combien de carte réseau sont utilisées et précisez l'adresse IP de chaque interface.

Question

Combien de sous-réseaux y a t-il dans la topologie mise en oeuvre ?

Aide

Un sous-réseau est un ensemble d'adresses IP dont la taille est donnée par le masque de sous-réseau (ou netmask). Par exemple, /24 signifie que 24 bits sont réservés pour l'adresse du sous-réseau et 8 bits pour l'adresse des machines dans le sous-réseau. Dans un sous-réseau de masque /24, on peut donc attribuer 2⁸-2 adresses IP aux machines de ce sous-réseau. En décimal, /24 s'écrit 255.255.255.0 ce qui correspond à la mise à 1 des 24 premiers bits de l'adresse IP.

Chaque carte réseau a une adresse IP dans un seul sous-réseau. Le client et les serveurs utilisent une seule interface donc un seul sous-réseau. Le rôle d'un routeur est de faire passer les paquets IP d'un sous réseau à un autre sous-réseau. De ce fait, les routeurs utilisent plusieurs interfaces et sont donc dans plusieurs sous-réseaux.

Configuration des cartes réseaux des machines (périphériques terminaux)
Il faut maintenant attribuer son adresse IP à chaque carte réseau.
Question

En mode super-utilisateur (sudo su), affichez la configuration des interfaces du client Web à l'aide de la commande ip addr show.

La carte réseau eth0 a-t-elle déjà une adresse IP ? Quelle est son adresse MAC ?

Question

Utilisez la commande ip addr add pour attribuer statiquement son adresse IP à chaque carte réseau des machines client ou serveur :

            Client(eth0) -> 192.168.0.1/24
            DNS(eth0) -> 8.8.8.7/8
            Serveur(eth0) -> 100.1.1.1/10
            

Sur les machines, il ne suffit pas d'attribuer une adresse IP à une interface pour qu'elle fonctionne. Il faut également l'activer. Pour activer les interfaces configurées, exécutez la commande ip link set up dev eth0 sur chaque machine.

Vérifiez que tout est correct avec ip addr show dev eth0

Aide

Pour attribuer statiquement une adresse IP à une machine Ubuntu, ouvrez un terminal, passez en mode super-utilisateur avec sudo su et tapez :

ip addr add [ADDRESSE IP]/[NETMASK] dev eth0

Par exemple : ip addr add 192.168.0.1/24 dev eth0

En cas d'erreur, pour supprimer une adresse attribuée à une interface, il suffit de faire ip addr del. Par exemple : ip addr del 192.168.0.1/24 dev eth0

Configuration des cartes réseaux des routeurs

Vous allez maintenant configurer les cartes réseaux des routeurs. Les commandes que vous allez utiliser sont différentes de celles exécutées précédement sur les machines.

Question

Avec l'aide ci-dessous, attribuez les adresses IP aux différentes interfaces des routeurs comme suit :

            Box(FastEthernet 0/0) -> 192.168.0.254 255.255.255.0
            Box(Serial 1/0) -> 12.25.0.1 255.0.0.0
            FAI_Client(Serial 1/1) -> 12.25.0.2 255.0.0.0
            FAI_Client(Serial 1/0) -> 85.0.0.1 255.0.0.0
            FAI_Client(FastEthernet 0/0) -> 8.0.0.1 255.0.0.0
            FAI_Serveur(Serial 1/0) -> 85.0.0.2 255.0.0.0
            FAI_Serveur(FastEthernet 0/0) -> 100.0.0.1 255.192.0.0
            
Vérifiez avec show ip interface brief que la configuration des interfaces a bien été modifiée et que les interfaces sont actives c'est à dire deux fois UP.

Aide

Comment attribuer une adresse IP à une interface d'un routeur Cisco ?

Test de connectivité

Si tout a été correctement configuré, vous pouvez maintenant tenter de faire communiquer les différents équipements entre eux. Pour cela, vous allez utiliser la commande ping qui envoie un paquet d'un équipement à un autre équipement dont l'adresse IP est spécifiée en argument du ping. L'équipement destinataire va à son tour renvoyer le paquet reçu à l'équipement qui a émis le ping. Cette commande fait donc un aller-retour entre l'émetteur et le destinataire.

La commande ping s'exécute dans le terminal d'une machine ou d'un routeur. La commande est identique pour Linux et Cisco IOS. Par exemple, ping 192.168.0.254 depuis la machine CLIENT doit afficher :

Question

A partir d'un terminal du CLIENT, utilisez ping pour tester la connectivité vers la Box (192.168.0.254). La requête a-t-elle abouti ?

A partir d'un terminal du DNS, utilisez ping pour tester la connectivité vers la FAI_CLIENT (8.0.0.1). La requête a-t-elle abouti ?

A partir d'un terminal du SERVEUR, utilisez ping pour tester la connectivité vers la FAI_SERVEUR (100.0.0.1). La requête a-t-elle abouti ?

A partir d'un terminal de la Box, utilisez ping pour tester la connectivité vers la FAI_CLIENT (12.25.0.2). La requête a-t-elle abouti ?

A partir d'un terminal du FAI_CLIENT, utilisez ping pour tester la connectivité vers FAI_SERVEUR (85.0.0.2). La requête a-t-elle abouti ?

Question

Si l'un des ping précédents n'a pas fonctionné, il faut dépanner en vérifiant vos configurations sur les machines et/ou les routeurs. Pour cela, sur les machines, utilisez les commandes ip addr show dev eth0 et ip route. Sur les routeurs, utilisez les commandes show ip int brief et show ip route

Ajout des routes vers les réseaux distants

A ce stade, vous avez correctement configuré les adresses IP de vos équipements finaux (machines Linux) et intermédiaires (routeurs). Cela n'est pourtant pas suffisant pour que toutes les communications soient possibles. En effet, pour l'instant, les ping fonctionnent uniquement entre les cartes réseaux qui sont dans le même sous-réseau.

Question

A partir d'un terminal du SERVEUR, utilisez ping pour tester la connectivité vers l'interface Serial du FAI_SERVEUR (85.0.0.2). La requête a-t-elle abouti ? Idem pour joindre 85.0.0.1 ? Idem pour 12.25.0.1 ? Idem pour 8.8.8.7 ?

A partir d'un terminal du FAI_SERVEUR, utilisez ping pour tester la connectivité vers l'interface Serial 1/1 du FAI_CLIENT (12.25.0.2). La requête a-t-elle abouti ? Idem pour joindre 12.25.0.1 ? Idem pour 8.8.8.7 ?

A partir d'un terminal du FAI_CLIENT, utilisez ping pour tester la connectivité vers l'interface Fa 0/0 du FAI_SERVEUR (100.0.0.1). La requête a-t-elle abouti ? Idem pour joindre 100.1.1.1 ?

Qu'en concluez-vous ?

Depuis un équipement, il est pour l'instant impossible de joindre un équipement qui se trouve dans un autre sous-réseau car la route vers ce sous-réseau est inconnue (Network unreachable). Pour joindre un équipement qui se trouve dans un sous-réseau distant, il est nécessaire de passer par routeur intermédiaire appelé prochain saut dont il faut préciser l'adresse IP. Pour chaque sous-réseau distant, il est donc nécessaire d'ajouter une route vers lui dans la table de routage en précisant l'adresse IP du prochain saut.

Ajout des routes vers les sous-réseaux distants sur les routeurs

Voici pour chaque routeur la liste des sous-réseaux distants et le prochain saut qu'il faut ajouter dans la table de routage du routeur :

 Sur FAI_CLIENT : ajouter 100.0.0.0/10 via 85.0.0.2
 Sur FAI_SERVEUR : ajouter 8.0.0.0/8 et 12.0.0.0/8 via 85.0.0.1
 Sur la Box : ajouter 0.0.0.0/0 via 12.25.0.2 
	
L'adresse 0.0.0.0/0 est l'adresse de réseau qui représente tout l'Internet car elle contient toutes les adresses IP. C'est le plus grand sous-réseau possible. Cela signifie qu'ajouter une route vers ce sous-réseau revient à envoyer tous les paquets vers le prochain saut associé à cette route. Cette route est appelée la route par défaut c'est à dire la route qui sera utilisée si aucune des autres routes présentes dans la table de routage ne correspond à la destination recherchée.

Sur la Box, les sous-réseaux distants sont 8.0.0.0/8, 85.0.0.0/8 et 100.0.0.0/10. Pour joindre ces trois sous-réseaux depuis la Box, il faut passer par 12.25.0.2. Plutôt que d'ajouter trois lignes dans la table de routage ayant le même prochain saut, vous pouvez ajouter une route par défaut comme suggéré ci-dessus.

Question

En vous aidant de l'aide ci-dessous, sur chacun des trois routeurs, ajoutez les routes manquantes indiquées ci-dessus. En mode enable, vérifiez avec la commande show ip route que la table de routage est complète. Pouvez-vous voir vos configurations avec la commande show running-config ?

Question

A partir d'un terminal du FAI_CLIENT, utilisez ping pour tester la connectivité vers FAI_SERVEUR (85.0.0.2). La requête a t-elle abouti ? Idem pour joindre 100.0.0.1 ? Idem pour 100.1.1.1 ?

A partir d'un terminal du FAI_SERVEUR, utilisez ping pour tester la connectivité vers FAI_CLIENT (12.25.0.1). La requête a t-elle abouti ? Idem pour joindre 8.0.0.1 ? Idem pour 8.8.8.7 ?

A partir d'un terminal de la Box, utilisez ping pour tester la connectivité vers FAI_SERVEUR (85.0.0.2). La requête a t-elle abouti ? Idem pour joindre 100.0.0.1 ? Idem pour 100.1.1.1 ?

Question

Quelles sont vos conclusions ? Pourquoi les machines sont-elles toujours injoignables ?

Aide

Pour ajouter une route sur un routeur Cisco, il faut passer en mode enable puis en mode configure terminal. L'invite doit être [nom-du-routeur](config)#. Pour chaque route à ajouter dans la table de routage, il faut utiliser la commande suivante :
ip route [adresse IP du réseau distant] [netmask] [adresse IP du prochain saut] Par exemple : ip route 100.0.0.0 255.192.0.0 85.0.0.2

Pour supprimer une route, en cas d'erreur lors de l'ajout par exemple, il suffit d'ajouter no devant la commande qui a ajouté la route.
Par exemple : no ip route 100.0.0.0 255.192.0.0 85.0.0.2

Vous avez du constater que tous les ping fonctionnent sauf ceux depuis un routeur vers une machine distante, c'est à dire une machine qui se trouve dans un autre sous-réseau que lui. En effet, la route pour joindre cette machine existe bien sur le routeur mais cette machine ne sait pas encore comment répondre à la requête ping. Pour régler ce problème, il suffit d'ajouter une route par défaut sur chaque machine pour qu'elle puisse joindre les sous-réseaux distants.
Configuration de la route par défaut sur les machines Linux
Question

Utilisez la commande ip route show pour afficher la table de routage du Client. Y'a-t-il déjà une entrée ? Pourquoi ?

Question

Sur chacune des trois machines (CLIENT, DNS, SERVEUR), ajoutez une route par défaut. Vérifiez l'ajout avec ip route show

Aide

Pour ajouter une route sur une machine Linux, il faut utiliser la commande suivante :
ip route add [adresse IP du réseau distant] [netmask] via [adresse IP du prochain saut].
Par exemple : ip route add 0.0.0.0/0 via 192.168.0.254

Question

A partir d'un terminal de la Box, utilisez ping pour tester la connectivité vers le DNS (8.8.8.7). La requête a t-elle abouti ? Idem pour joindre le SERVEUR (100.1.1.1) ?

A partir d'un terminal du DNS, utilisez ping pour tester la connectivité vers la SERVEUR (100.1.1.1). La requête a t-elle abouti ?

A partir d'un terminal du CLIENT, utilisez ping pour tester la connectivité vers le DNS (8.8.8.7) ou le SERVEUR (100.1.1.1). La requête a t-elle abouti ?

Il reste donc un dernier obstacle pour que votre réseau fonctionne parfaitement. Le problème vient du fait que le CLIENT et la Box utilisent une adresse dite privée. Les adresses du sous-réseau 192.168.0.0/24 sont privées. Cela signifie qu'elles ne sont pas utilisables pour aller sur Internet. En revanche, tout le monde peut les utiliser chez soi. Ainsi, la plupart des Box utilisent ces adresses pour économiser les adresses IP publiques. La Box doit donc remplacer l'adresse privée par son adresse publique 12.25.0.1 dès lors qu'un paquet traverse la Box pour aller sur Internet. Ce mécanisme s'appelle le NAT (Network Address Translation) et doit être configuré sur la Box. Pour plus d'information à ce sujet, cliquez ici !

Paramétrage du NAT sur la Box et sauvegarde de la configuration des routeurs
Question

Suivez la procédure ci-dessous pour configurer le NAT sur la Box. L'interface inside est FastEthernet 0/0. L'interface outside est Serial 1/0

Question

A partir d'un terminal du CLIENT, utilisez ping pour tester la connectivité avec le DNS (8.8.8.7) et le SERVEUR (100.1.1.1). Les requêtes ont-elles abouti ? En principe, tout doit fonctionner. Si tel n'est pas le cas, vérifiez la connectivité à des équipements intermédiaires et dépannez en vérifiant vos configurations sur les machines et/ou les routeurs. Pour cela, sur les machines, utilisez les commandes ip addr show dev eth0 et ip route. Sur les routeurs, utilisez les commandes show ip int brief et show ip route

En mode enable sur la Box, tapez la commande show ip nat translations pour afficher la table NAT. Qu'affiche t-elle ?

Aide

Pour configurer le NAT sur un routeur, il faut suivre plusieurs étapes. La 1ère étape consiste en la définition d'une liste d'accès contenant toutes les adresses IP privées qui vont pouvoir être traduites en une adresse publique et donc seront autorisées à aller sur Internet. Pour cela, tapez la commande suivante en mode config sur la Box :
access-list 1 permit 192.168.0.0 0.0.0.255

Ensuite, il faut demander au routeur de faire la traduction d'adresses en appliquant l'autorisation définie ci-dessus à l'interface de sortie de la Box :
ip nat inside source list 1 interface s1/0 overload

Pour finir, il faut indiquer au routeur quelles interfaces appartiennent à un réseau privé (interne) ou public (externe). Il faut donc accéder à la configuration de l'interface interne avec int Fa0/0 puis indiquer au routeur que l'interface appartient au réseau privé avec la commande ip nat inside Il faut ensuite faire exit puis int s1/0 et ip nat outside pour déclarer l'interface s1/0 dans le réseau public.

Si besoin, vous pouvez utiliser la commande debug ip nat pour afficher ce qui se passe lors d'un ping depuis une adresse interne vers une adresse externe. Une fois vos modifications effectuées, quittez le mode (config)# et tapez la commande copy run start pour sauvegarder vos modifications.

Question

Afin de conserver sur votre compte les modifications que vous avez faites sur les routeurs, re-faites un copy run start sur chacun des trois routeurs et allez dans le menu File -> Import / Export device configs de GNS3. Cliquez sur votre dossier personnel (p1******) dans le volet gauche de la fenêtre qui s'ouvre, et créez un dossier GNS3. Cliquez ensuite sur le bouton Choose.

A la prochaine séance, quand vous voudrez récupérer vos configurations sur les routeurs, il faudra remettre en place les routeurs et les renommer avec les noms indiqués à la question suivante ci-dessous. Ensuite, il faudra aller dans le menu File -> Import / Export device configs de GNS3 et cliquer sur votre dossier personnel (p1******) dans le volet gauche de la fenêtre qui s'ouvre, puis cliquez sur GNS3. Cliquez ensuite sur le bouton Choose.

Utilisation des commandes traceroute et ssh
Commande traceroute

La commande traceroute permet, comme ping, de tester la connectivité entre deux équipements. La différence est que traceroute affiche les équipements intermédiaires traversés au cours du chemin. Cela permet de connaître le chemin emprunté par les paquets transmis.

Question

Tentez de vous connecter depuis la Box vers le SERVEUR en utilisant la commande traceroute 100.1.1.1

Commande ssh

La commande ssh permet d'ouvrir un terminal sur un équipement distant pour lancer des commandes dessus sans être physiquement sur la machine.

Question

Tentez de vous connecter de CLIENT à SERVEUR en utilisant la commande ssh lifasr2@100.1.1.1 Le mot de passe est lifasr2

Question

Utilisez la connexion à distance pour lancer le serveur Web sur la machine SERVEUR. Pour cela, tapez sudo nginx Le mot de passe est lifasr2 Allez dans le dossier où sont situées les pages Web hébergées par ce serveur : /usr/share/nginx/html/

Que contient ce dossier ? Affichez le contenu des fichiers avec la commande cat. Ouvrez un navigateur sur la machine CLIENT et essayez d'accéder à la page principale du serveur Web.


Ce document est soumis au Copyright © présent sur cette page.